03/05/2016 Pourquoi faire un BTS Banque ?

Les raisons d’opter pour un BTS Banque plutôt qu'un BTS MUC sont nombreuses et pertinentes. En effet, ce secteur est en plein recrutement et le salaire y est élevé. N’hésitez pas à choisir cette filière si vous êtes à l’aise avec les chiffres !

Les métiers

Un secteur en plein essor

Dans ce milieu, les départs à la retraite sont nombreux et beaucoup de postes vacants sont à pourvoir. Par ailleurs, le secteur bancaire ne cesse de se développer depuis ces dernières années. Selon les statistiques, il apparaît que 70 % des étudiants sont embauchés six mois après l’obtention de leur diplôme. Sachez également que 64 % des candidats décrochent un contrat au sein de l’établissement où ils ont effectué leur stage de fin d’études. Dans le secteur privé, les banques constituent l’un des premiers pourvoyeurs d’emplois. Si vous désirez intégrer directement le monde professionnel à l’issue de vos études, le BTS Banque en alternance ou non se présente comme un excellent choix.

Des salaires élevés

Au sein des entreprises, les fonctions financières sont mieux rémunérées que les autres. Elles peuvent être accessibles à ceux qui continue leurs études après le BTS Banque. En moyenne, le salaire des jeunes diplômés en poste s’élève à 38 000 euros par an. Ce chiffre figure dans la fourchette haute de la rémunération de référence, comme l’indiquent les organismes publics. En outre, il n’est pas rare de toucher un 14e ou un 15e mois. Le salaire brut ne représente pas l’unique source de rentrée d’argent puisque diverses primes sont aussi octroyées.

Le secteur

Le secteur bancaire n’est pas réservé aux matheux et aux majors de promotion

Contrairement aux idées reçues, la bosse des mathématiques n’est pas une condition sine qua non pour faire de la finance. Bien que les chiffres soient importants, le sens de l’écoute, le relationnel ainsi que l’esprit d’équipe se présentent comme des qualités essentielles. Le cursus universitaire pour décrocher ce diplôme ne se fonde pas uniquement sur les mathématiques financières, des disciplines comme la psychologie ou le droit jouent également un rôle primordial.

Finance rime avec voyages !

Actuellement, le contexte économique met en avant la mondialisation. Travailler dans le secteur financier en général implique souvent le fait de voyager pour négocier avec des partenaires ou des filiales situés à l’étranger. Il se peut même que le salarié ait à s’installer dans d’autres régions ou pays. Afin de faciliter leur intégration, des cours de langue étrangère sont enseignés aux étudiants lors de leur cursus universitaire.