le DCG en VAE : C’est aussi Possible !

Rentrée de février ou octobre : vos projets n’attendent pas ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

Portes Ouvertes

Découvrez l'école en ligne

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Infos Covid


Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

Orienté vers la gestion et la comptabilité, le DCG est un diplôme d’État de niveau licence. Les connaissances solides qu’il procure en matière de finance d’entreprise rendent ses diplômés prisés sur le marché du travail. Une valorisation qui peut se révéler aussi très utile pour faire évoluer sa carrière ou reconnaître une expérience professionnelle. Zoom sur le DCG par Validation des Acquis de l’Expérience, ou VAE.

La VAE pour le DCG : quels profils concernés ?

La VAE est un droit individuel inclus dans le Code de travail, mais aussi dans celui de l’éducation. Elle est issue de la loi sur la modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui stipule que « toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification ».

Cette méthode est applicable pour le programme DCG et le DSCG permettant au professionnel demandeur d’obtenir le diplôme. En effet, la VAE a été adaptée à l’étude DCG par les rectorats en rajoutant quelques ajustements relatifs aux filières de l’expertise-comptable.

Pour obtenir le DCG par la VAE, le candidat doit pouvoir justifier d’au moins un an d’expérience professionnelle au moment du dépôt, que ce soit en tant que salarié, non-salarié ou bénévole dans le domaine de la comptabilité. Le cumul de toutes périodes d’activités continues, discontinues, à temps plein ou partiel est alors possible pour justifier la durée de l’expérience. Si le candidat répond à cette condition, la validation du DCG par la VAE est possible.

Actu - VAE POSSIBLE - Livret 1

La VAE DCG se déroule en deux étapes. La première consiste à remplir le livret 1, aussi nommé dossier de recevabilité. La recevabilité de la demande est vérifiée grâce à ce dossier. Le livret 1 est remis à toute personne qui vient s’informer sur la VAE DCG auprès des services académiques de validation des acquis (DAVA, rectorat). Il est aussi téléchargeable sur Internet.

La demande de VAE peut se faire 1 fois par année civile pour chaque diplôme (DCG, DSCG). La date de dépôt du livret 1 et de ses pièces justificatives est fixée par les services académiques. À titre d’exemple, cette date était fixée au 28 février pour la VAE DCG 2019.

Le dossier est notamment constitué de toutes les pièces prouvant l’expérience acquise (certificat de travail, fiche de poste, fiche de paie, contrat de travail) ainsi que des attestations de formation, des justificatifs de diplôme dans le domaine de la comptabilité, mais aussi de tout autre document jugé utile par le candidat pour étayer son parcours. L’ensemble du dossier doit être posté en courrier recommandé à l’autorité compétente de la région (DAVA, rectorat), avant la date butoir. Une réponse est généralement obtenue au bout d’un mois.

Conseil ESG : la collecte de toutes ces informations pour constituer le dossier prend beaucoup de temps, car la VAE DCG est aussi exigeante que la préparation des UE pour les études de DCG. Heureusement, la VAE donne droit à un congé pour participer à toutes les opérations requises.

Livret 2 : accompagnement et évaluation pour la VAE DCG

Une fois que la commission académique a statué sur la recevabilité du dossier d’un candidat, ce dernier entame la seconde étape : l’inscription à la session d’examen DCG de l’année en cours et le remplissage du livret 2 qui doit être retourné avant la date imposée.

Le livret 2 remis au candidat est une description détaillée de son expérience professionnelle, accompagné d’un formulaire de compétences par UE. Téléchargeable sur Internet, il est appelé « dossier de validation » et peut être transmis au service académique en même temps que le livret 1.

Attention : seule la décision de recevabilité du livret 1 donne suite au dossier. Mais le livret 2 est important, car le jury de la commission peut examiner les acquis et le savoir-faire du candidat dans le domaine de la comptabilité et la finance d’entreprise en se basant sur ce document.

Chaque détail est mis en parallèle avec le référentiel du programme DCG pour juger de son adéquation avec les compétences définies par le diplôme. Le candidat doit notamment maîtriser la comptabilité et la finance, le droit social et fiscal ainsi que l’informatique et le management.

Une bonne maîtrise de l’anglais des affaires est aussi requise. Comme la constitution du livret 2 est assez délicate, il est vivement conseillé au candidat de se faire accompagner.

Pour finir, un entretien avec le jury peut avoir lieu sur demande du candidat ou de la commission afin d’expliciter et de compléter les informations du dossier. Une validation totale ou partielle du DCG VAE s’en suit.