Comptable indépendant / Comptable indépendante

    Si les comptables exercent souvent leur métier dans des entreprises privées ou dans des cabinets d’expertise-comptable, ils ont aussi la possibilité de travailler en tant que freelances. Découvrez quelles sont les missions d’un comptable indépendant et sous quelles conditions il peut s’établir à son compte.

    Qui peut bénéficier des services d’un comptable indépendant ?

    Qui peut bénéficier des services d’un comptable indépendant ?

    Un comptable indépendant peut travailler pour le compte de sociétés privées ou de particuliers, il s'agit alors généralement de personnes ayant un patrimoine important. Il garantit alors que leurs finances sont gérées de manière conforme à la loi, ce qui les protège en cas de contrôle par les services fiscaux. En fonction de son expérience et de la manière dont il souhaite exercer son activité professionnelle, le comptable remplit de missions généralistes ou agit en tant qu’expert dans un domaine donné : comptabilité analytique, client, fournisseur, de recouvrement, etc.

    Quels services propose un comptable ?

    Garant de la bonne réalisation des opérations financières dont il est responsable, le comptable peut prendre en charge les tâches suivantes :

    • enregistrement des opérations comptables
    • gestion de la paie des employés
    • établissement et traitement des factures (clients et fournisseurs)
    • relance des clients en défaut de paiement
    • tenue des livres de comptes
    • réalisation et gestion des tableaux de bord de la société (résultat, chiffre d’affaires, etc.)
    • élaboration du bilan comptable (trimestriel semestriel, annuel) et réalisation des clôtures comptables
    • établissement des déclarations sociales et fiscales
    • attestation de la régularité et de la sincérité des comptes

    Quelles sont les règles relatives à la profession de comptable freelance ?

    Exercer une activité comptable de manière indépendante est une prérogative des experts-comptables : l’ordonnance de création de l’ordre des experts-comptables indique clairement "Est expert-comptable le technicien qui, en son propre nom et sous sa responsabilité, fait profession habituelle d'organiser, vérifier, apprécier et redresser les comptabilités et les comptes de toute nature.". Pour devenir comptable indépendant, il est donc obligatoire d’être expert-comptable.

    La profession d’expert-comptable est réglementée, ce qui implique de suivre un code de déontologie ainsi que certaines obligations. Ainsi, un comptable exerçant en France doit être de nationalité française ou ressortissant d’un état membre de l’Union européenne. Détenteur d’un casier judiciaire vierge, il est obligatoirement titulaire d’un DEC (diplôme d’expertise-comptable).

    Le comptable est soumis à l’obligation du respect du secret professionnel. Inscrit à l’Ordre des experts-comptables, il doit souscrire une assurance responsabilité civile. Même si elle n’est pas impérative, la souscription d’une assurance multirisque professionnelle est recommandée car elle permet de protéger le matériel et les locaux en cas de sinistre.

    Pour être conforme au code de déontologie de sa profession, l’expert-comptable ne doit avoir aucun lien financier, professionnel ou personnel avec ses clients. Depuis septembre 2007, il lui est interdit de réaliser des actions de promotion. Il ne peut donc pas démarcher des clients qui ne l’ont pas sollicité, afin de respecter ses confrères et les règles de sa profession. Pour chacun de ses clients, il a l’obligation de créer une lettre de mission qui définit précisément ses services ainsi que les devoirs et les droits des deux parties concernées.

    Comment s’installer en tant que comptable indépendant ?

    Un expert-comptable assermenté peut exercer en freelance à condition de créer son propre cabinet. Différents statuts juridiques sont alors possibles :

    • SA (Société anonyme), une société de capitaux à risque limité
    • SAS (Société par actions simplifiée), une société commerciale qui peut avoir un seul associé et s’appellera alors SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle)
    • SARL (Société à responsabilité limitée) comprenant au minimum deux associés
    • EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), qui est la forme unipersonnelle de la SARL

    Quelles formations permettent de devenir comptable ?

    Plusieurs cursus sont possibles pour devenir comptable, après l’obtention d’un bac scientifique ou économique, comme :

    • un BTS (brevet de technicien supérieur) en comptabilité et gestion
    • un DUT (diplôme universitaire de technologie) en gestion des entreprises et des administrations
    • un bachelor en finance ou une licence professionnelle en comptabilité
    • un DCG (diplôme en comptabilité et gestion), d’un niveau bac+3
    • un DSCG (diplôme supérieur en comptabilité et gestion), de niveau bac+5
    • un DEC (diplôme d’expertise comptable), de niveau bac+8, qui fait suite à un stage de 3 ans après avoir obtenu le DSCG.

    BTS Comptabilité et Gestion

    • Entrée : post-Bac et hors Parcoursup
    • Rentrée : septembre
    • Alternance : possible dès la 1ère année 
    • Diplôme obtenu : BTS Comptabilité Gestion – diplôme d’Etat
    En savoir plus
    Formation

    Bachelor Finance

    • Entrée : post-Bac ou après Bac +1/2 – hors Parcoursup 
    • Rentrée : octobre
    • Alternance : possible dès la 3ème année selon spécialisation
    • Diplôme obtenu : Bachelor Finance de l’ESG Finance + double diplôme possible
    En savoir plus
    Formation

    DCG : Diplôme Comptabilité et Gestion

    • Entrée : post-Bac ou après Bac +1/2 - hors Parcoursup
    • Rentrée : octobre 
    • Alternance : possible dès la 2ème année
    • Diplôme obtenu : diplôme d’Etat de Comptabilité Gestion
    En savoir plus
    Formation

    Certaines de ces formations sont accessibles en alternance. Pour ouvrir un cabinet comptable et être à son compte, il est impératif de posséder un DEC.

    Quelles sont les qualités requises pour devenir comptable indépendant ?

    Aimer les chiffres et les calculs est le premier critère que doit remplir une personne souhaitant devenir comptable. Il est également important d’être à l’aise avec les logiciels de bureautique et de comptabilité. Pour devenir comptable, la rigueur et la méthode sont des qualités utiles tout comme la résistance au stress. En effet, diverses échéances et contraintes administratives sont à respecter. Certaines périodes de l’année sont plus chargées en travail que d’autres comme la clôture fiscale, ce qui peut amener le comptable à devoir réaliser des heures supplémentaires.

    De par son travail, le comptable est en relation avec différents interlocuteurs (membres de la direction, cadres, clients, etc.). Son rôle demande donc de bonnes capacités relationnelles et une aptitude certaine à vulgariser les sujets comptables complexes.

    Quels sont les tarifs pratiqués par les comptables indépendants ?

    Le prix des services d’un comptable freelance dépend principalement : du travail demandé (type, complexité, quantité), de la réputation du comptable (notoriété, expérience, expertise spécifique) et de la localisation géographique. Ainsi, la gestion de la comptabilité d’une entreprise peut rapporter entre 70 € et 500 € HT par mois, voire plus, sachant qu’il n’existe pas de réglementation pour ces tarifs. Généralement, avant de s’engager, les sociétés demandent un devis auprès de plusieurs experts-comptables. Quand les deux parties sont d’accord, le comptable rédige un document remis au client qui mentionne précisément le détail de ses honoraires pour la mission en question.

    Les compétences d’un comptable sont indispensables à toute société et même à certains particuliers dotés d’un patrimoine conséquent. L’ESG Finance propose différents cursus en comptabilité, gestion et finance. Contactez-nous pour en savoir plus sur l’ESG Finance, son fonctionnement et ses modalités d’inscription.

    L'ESG Finance vous forme aux métiers de la Finance, de la Comptabilité et de la Gestion.

    Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers !

      L'ESG Finance vous forme aux métiers de la Finance, de la Comptabilité et de la Gestion.

      Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers !