07/12/2018 Quelles compétences requises pour travailler dans la Big data et data science en finance ?

Avec l’évolution des données numériques, le recrutement de nouveaux talents est aujourd’hui nécessaire pour les entreprises. En effet, cela leur permet d’exploiter pleinement la valeur ajoutée du big data et de la data science afin d’optimiser leur productivité. Pour attirer l’attention des recruteurs, certaines compétences sont nécessaires dans ces domaines. 

Les compétences nécessaires dans ces domaines

Les métiers du big data et de la data science requièrent des compétences pointues. En effet, ces métiers demandent entre autres la maîtrise du langage SQL, essentiel dans la gestion de données. Les candidats au poste doivent aussi se démarquer par leur maîtrise de la programmation dans un langage évolué comme Python, Scala ou autres. D’autres connaissances sont également nécessaires dans ces domaines, notamment la modélisation statistique, les outils de data visualisation ou encore l’Excel VBA. D’autres qualités sont attendues auprès des prétendants au poste comme la curiosité intellectuelle, le sens de la communication, l’autonomie ou l’esprit d’équipe. 

Les métiers du big data et de la data science

La notion de big data fait référence à la collecte d’un volume important de données et à l’analyse de ces données en masse. En ce qui concerne la data science, ce concept repose sur la mise en place de séries d’algorithmes permettant de résoudre des problèmes analytiques complexes et d’utiliser les données afin de générer une valeur pour les entreprises. Aidant à la prise de décision, l’exploitation des données internes et externes est essentielle pour les entreprises. Dans le secteur de la finance, de plus en plus de structures recrutent des spécialistes des données transformant les métiers du big data et de la data science en vocations d’avenir. Ces domaines offrent de nombreux débouchés professionnels, notamment les métiers de data scientist, de chief data officer, de data protection officer, de chef de projet data ou encore de quantitative analyst. Hormis d’être des secteurs porteurs d’emplois, le big data et la data science promettent des salaires relativement intéressants. 

Bachelor de l’ESG Finance : première étape pour accéder à ces métiers

Le Bachelor de l’ESG Finance constitue une porte d’accès pour intégrer les métiers du big data et de la data science. Se déroulant en trois ans, cette formation vise l’acquisition des connaissances fondamentales de la gestion d’entreprise et la spécialisation en finance. À l’issue de la formation, les étudiants peuvent poursuivre leur parcours d’études en intégrant le Mastère Big data et data science en finance. Permettant d’obtenir le titre de niveau I reconnu par l’État d’Expert en Ingénierie Financière, ce cursus a pour objectif de transformer les étudiants en expert de l’intelligence artificielle et de l’analyse statistique. Ils seront ainsi aptes à comprendre et à anticiper l’évolution des marchés financiers. Pour cela, le programme aborde des sujets variés comme les mathématiques et statistiques, le data management et reporting, l’architecture et réseau, ou encore les produits financiers.