11/02/2018 L'expertise et l'audit comptable, qu'est-ce que c'est ?

De nombreux jeunes projettent de travailler dans l’audit ou l’expertise comptable. Le Bachelor ESG Finance constitue un début pour accéder aux métiers liés à ces domaines.

L’expertise comptable et l’audit comptable

La mission de l’expert comptable consiste à consolider les comptes annuels de l’entreprise qui sollicite ses services. Ce professionnel établit également les documents fiscaux obligatoires de ses clients. L’expert comptable assure aussi des missions de conseil et d’assistance pour permettre au chef d’entreprise de prendre les bonnes décisions favorisant le développement des activités de sa société. L’expertise comptable englobe divers métiers de la comptabilité, notamment ceux de l’expert-comptable, de risk manager et de directeur comptable.

Pour sa part, l’audit comptable consiste en la vérification de la sincérité des comptes de l’entreprise. Cette mission est assurée par un auditeur interne ou externe qui vérifie l’exactitude du bilan comptable, du compte des résultats et des états financiers. Ainsi, le travail de ce professionnel permet aux dirigeants d’avoir une idée de la santé financière de leur entreprise. En dehors du contrôle, l’audit comptable prend également une dimension prévisionnelle dans la mesure où elle offre une vision d’ensemble de l’entreprise grâce aux tableaux de bord. Ainsi, les dirigeants disposent de toutes les informations leur permettant de rectifier leurs erreurs pour garantir le bon développement de leur société.

Le Bachelor ESG Finance : un atout

Le Bachelor ESG Finance, constitue une bonne base pour accéder aux différents métiers de la comptabilité. D’ailleurs, la tendance du marché de l’emploi 2017 confirme la multiplicité des débouchés dans ce domaine. En effet, au cours des deux années passées à l’ESG, les étudiants acquièrent des compétences techniques en matière de comptabilité d’entreprise. À leur sortie, ils sont capables de réaliser toutes les tâches relatives au processus comptable des opérations courantes, et d’établir les déclarations fiscales et sociales. Après la troisième année passerelle, ils peuvent accéder à différentes formations de niveau Bac+5 parmi lesquelles le mastère audit et contrôle de gestion. Ce diplôme leur permet d’obtenir le titre d’expert en audit et contrôle de gestion certifié RNCP de niveau 1.

Le titulaire de ce diplôme peut ainsi exercer le métier d’auditeur interne ou externe, de contrôleur de gestion ou de gestionnaire des risques. Ce mastère permet aussi aux futurs experts-comptables de continuer leurs études pendant deux ans tout en effectuant des stages dans une entreprise d’expertise-comptable. À la fin des deux années de formation, ils peuvent passer les épreuves écrites et présenter leur mémoire de fin d’études afin d’obtenir leur diplôme d’expert-comptable. Ce n’est qu’à l’obtention de leur DEC qu’ils peuvent demander leur inscription auprès de l’Ordre des experts-comptables.