Le secteur bancaire en bref : les chiffres clefs

Rentrée de février ou octobre : vos projets n’attendent pas ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

Portes Ouvertes

Découvrez l'école en ligne

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Infos Covid


Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

metier-banque-assurance

Figurant parmi les fleurons industriels de la France, le secteur bancaire contribue de 2,7 % à la valeur ajoutée totale créée dans l’Hexagone. Pour intégrer ce secteur, les jeunes diplômés en Mastère Banque et Relation Entreprise sont avantagés.

Quelques chiffres sur les banques françaises

D’après le rapport sorti fin décembre dernier par la Fédération bancaire française, 4 banques françaises figurent dans le top 10 des premières banques en Europe. Cette position exceptionnelle s’explique par le modèle dominant du secteur bancaire dans l’Hexagone (évolution sur tous les marchés bancaires de la banque universelle : banque commerciale, d’investissement et assurance). Suivant cette étude, 364 entreprises bancaires sont recensées avec 37 261 agences dispersées dans toute la France, soit 549 agences pour 1 million d’habitants. À noter toutefois que le marché bancaire français est principalement concentré autour de cinq grands groupes représentant plus de 80 % de ce marché, à savoir BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel et Société Générale.

Les activités du secteur bancaire en France

En ce qui concerne les activités du secteur bancaire en France, ce rapport publié par la Fédération bancaire française démontre un certain mouvement dans l’octroi de crédit. Ainsi, il a été constaté que 95 % des PME ayant demandé un crédit d’investissement ont reçu un résultat positif. Par ailleurs, l’encours aux prêts immobiliers accordés par les banques est de 940 milliards d’euros. Dans son ensemble, l’encours total aux crédits accordés à l’économie tourne autour de 2 249 milliards d’euros, dont 942 milliards d’euros concernent les prêts aux entreprises. Les crédits octroyés concernent aussi les ménages, avec 46,4 % ayant bénéficié d’un prêt. La collecte d’épargne figure aussi parmi les activités fluctuantes du secteur bancaire avec un taux d’épargne de 14,4 % des ménages. Ce document précise que l’encours aux contrats d’assurance vie s’élève à 1 672 milliards d’euros.

Banque : un secteur porteur d’emploi

Selon cette étude, le secteur bancaire compte 370 300 salariés, dont 98,5 % sont en CDI. Par ailleurs, ce secteur recruteur a embauché un peu plus de 41 000 personnes rien qu’en 2016. À noter toutefois que les recrutements concernent principalement les postes de cadres. Grâce aux importantes perspectives d’évolution et à la stabilité des salaires, les métiers de la banque et de la finance continuent d’attirer les jeunes diplômés. Pour profiter des nombreux débouchés professionnels de ces secteurs, posséder un Mastère Banque et relation Entreprise constitue un atout. Cette formation de deux ans proposée au sein de l’ESG Finance permet aux étudiants d’acquérir techniques commerciales, comportementales et éthiques. Elles sont nécessaires pour évoluer dans le secteur bancaire et développer tout en pérennisant la relation client, un point essentiel dans ce domaine.