Tout savoir sur le métier de directeur de clientèle

Pour travailler dans une banque tout en occupant un poste à haut niveau de responsabilité, il est possible de se tourner vers une carrière de directeur de clientèle. Ce métier concerne aussi d’autres secteurs d’activité, comme la communication, la publicité ou encore le marketing. Les directrices et directeurs de clientèle sont à la fois des conseillers, des commerciaux, des gestionnaires et des coordinateurs.

Les missions du directeur de clientèle

Au sein de l’entreprise ou de l’agence qui l’emploie, le directeur de clientèle joue en quelque sorte un rôle d’ambassadeur : il est l’interface entre la société et le portefeuille de clients dont il a la charge. En fonction de la taille de l’entreprise, il peut être à la tête d’une équipe incluant des account managers, des chargés de relation client, etc.

Sa principale mission consiste à fidéliser les clients existants et à développer le portefeuille de clients en séduisant des prospects. Dans le secteur de la publicité, ces clients sont d’abord des annonceurs.

Pour mener à bien cette mission, le directeur de clientèle est tout à la fois responsable :

  • de la prospection
  • des campagnes de communication
  • des réflexions stratégiques
  • de la relation client
  • du respect des délais et des budgets

Le directeur de clientèle est donc également un pont entre la direction de l’entreprise et des équipes telles que les créatifs ou les chargés de communication. En ce sens, il est un médiateur et un coordinateur qui supervise l’ensemble des opérations de prospection et de marketing, manageant les salariés ou prestataires extérieurs participants.

Dans le cas d’une campagne de communication, ou autre, le directeur de clientèle s’occupe tout autant des briefings et de la rédaction du cahier des charges que de la supervision des opérations – il est responsable de leur bon déroulement. Il doit encore en contrôler et en analyser les résultats pour dresser un bilan.

Le digital occupant une place toujours croissante dans de multiples secteurs d’activité, le directeur de clientèle peut avoir une activité essentiellement numérique. Il maîtrise par conséquent les rouages d’internet et les canaux de communication online, tout autant que les logiciels et outils propres à l’entreprise.

Les qualités nécessaires pour devenir directeur de clientèle

Les différentes casquettes du directeur de clientèle exigent de cet as de la communication de nombreuses qualités, parmi lesquelles :

  • le goût du contact humain et un bon relationnel
  • l’esprit d’équipe et des qualités managériales
  • le sens de la diplomatie et de la persuasion
  • de la souplesse et de la réactivité
  • des capacités de gestion et d’organisation
  • un esprit d’analyse et de synthèse
  • des compétences en rédaction

Ajoutons à ces qualités une bonne résistance au stress, car un directeur ou une directrice de clientèle est soumis à de multiples pressions. Il est considéré comme un véritable pilier de l’agence de communication ou de la banque qui l’emploie. Cette profession est par définition un métier de challenge et il faut donc avoir les nerfs solides pour trouver en permanence le bon équilibre entre les besoins et demandes des clients, les objectifs de l’entreprise et les contraintes du marché.

Une autre compétence indispensable est la pratique de l’anglais, tant les marchés sont internationalisés. Les négociations se déroulent bien souvent dans la langue de Shakespeare.

Salaire et carrière d’un directeur de clientèle

Un directeur de clientèle débutant peut prétendre à un salaire brut mensuel autour de 3 000 €. Il s’agit ici de la part fixe, un intéressement étant en parallèle souvent mis en place. La rémunération dépend bien sûr de l’importance de l’entreprise, de sa nature et de sa politique salariale. Elle évolue rapidement : le salaire d’un directeur de clientèle expérimenté dépasse les 5 000 € bruts mensuels. Il faut également savoir que les salaires sont en moyenne 15 % en Île-de-France que dans les autres régions.

Faute de grille salariale, la rémunération du directeur de clientèle se négocie directement avec l’entreprise. Il pourra être d’autant plus élevé que le postulant aura déjà une expérience professionnelle conséquente. En effet, les postes de directeur de clientèle ne sont accessibles qu’à des spécialistes ayant une expérience préalable, par exemple en tant que chef de publicité, adjoint au directeur de clientèle ou conseiller clientèle.

Un directeur de clientèle peut ensuite voir sa carrière progresser vers la direction générale de l’entreprise, en tant que directeur conseil ou directeur commercial. Nombreux sont également les professionnels qui se lancent dans l’entrepreneuriat et créent leur propre agence.

Quelle formation pour devenir directeur de clientèle

Les formations les plus recherchées sont celles des écoles supérieures de commerce et de communication, à un niveau bac+5. Pour les premières, une spécialisation en marketing ou en communication est particulièrement appréciée.

La formation des futurs directeurs de clientèle dépend aussi du domaine d’activité auxquels ils se destinent. Pour la banque et l’assurance, un mastère Banque et relation entreprise, accessible après un bachelor Finance (ou une année passerelle) au sein de l’ESG Finance, constitue une bonne porte d’entrée. Cette formation de niveau bac+5 intègre notamment l’acquisition de compétences en gestion de portefeuille client dans le cadre d’une activité d’expert en gestion patrimoniale. Une autre possibilité est le mastère Finance d’entreprise, formation dispensée sur le campus parisien de l’ESG. Ces cursus sont accessibles en alternance pour ceux qui souhaitent allier cours fondamentaux et pratique professionnelle. Ils débouchent sur des titres professionnels de niveau 7, en plus du diplôme.

Répétons-le cependant, même avec un diplôme de ce niveau, le métier de directeur de clientèle nécessite toujours plusieurs années d’expérience professionnelle dans d’autres fonctions. Un premier défi à relever pour les prétendants à cette profession !

Bachelor Finance

  • Entrée : post-Bac ou après Bac +1/2 – hors Parcoursup 
  • Rentrée : octobre
  • Alternance : possible dès la 3ème année selon spécialisation
  • Diplôme obtenu : Bachelor Finance de l’ESG Finance + double diplôme possible
En savoir plus
Formation
Formations ESG Finance

Passerelle Finance

  • Entrée : Bac +2 
  • Rentrée : octobre
  • Stage : possible 
  • Niveau obtenu : Bac +3
En savoir plus
Formation

Mastère Finance d'Entreprise

  • Entrée : Bac +3 / Bac +4
  • Rentrée : Octobre
  • Alternance : possible 
  • Diplôme obtenuTitre d’Expert en finance d’entreprise de niveau 7, reconnu par l’Etat et enregistré au RNCP
En savoir plus
Formation

L'ESG Finance vous forme aux métiers de la Finance, de la Comptabilité et de la Gestion.

Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers !