Fiche métier : découvrez le métier de banquier

Rentrée de février ou octobre : vos projets n’attendent pas ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

Portes Ouvertes

Découvrez l'école en ligne

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Infos Covid


Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

Le métier de banquier englobe différentes responsabilités pouvant varier d’un établissement à un autre. Le parcours académique et les pratiques en entreprise préparent les futurs cadres sortant de l’ESGF. Tour d’horizon sur le secteur bancaire et les

Comment se présente le secteur bancaire en France ?

Les débouchés du Mastère Banque et relations Entreprises sont nombreux auprès des établissements bancaires, partenaires ou non de la formation. En général, le secteur bancaire français est structuré selon un modèle universel incluant la banque de détail, de financement et la gestion d’actifs.

Ces structures impliquent des spécialisations pouvant se préparer durant un parcours académique à l’ESGF. Alors que la banque de détail s’intéresse à la collecte d’épargne pour financier l’économie, la banque de financement se concentre sur les marchés financiers et les entreprises internationales. La gestion d’actifs se déploie à travers la gestion de fonds de clients pour proposer des placements aux investisseurs. Les banques sont déclinées en deux groupes, à savoir les mutualistes (coopératives) et les capitalistes (AFB pour association française des banques).

Qu’est-ce qu’un banquier ?

Un banquier est celui qui s’occupe de la gestion du portefeuille de clients. Ses missions s’étendent au suivi des comptes, à la prise de contact en cas de soucis ou encore à la négociation des aménagements de contrats. Ce métier implique aussi d’autres responsabilités comme la fidélisation des clients, la négociation des taux et la réalisation des demandes de crédits. Il revient au banquier de proposer des placements financiers et de prospecter de nouveaux clients. Son rôle consiste également à informer les clients des nouveaux produits et à vendre des services. La négociation des autorisations de découvert et l’information de la hiérarchie sont d’autres attributions du banquier.

Quels sont les critères pour devenir banquier ?

La formation Mastère Banque et relation Entreprise est reconnue pour ses débouchés ainsi que les salaires motivants et évolutifs qu’ils proposent. Les candidats au poste de banquier doivent néanmoins répondre à un profil précis pour faire carrière dans le secteur. Côté formation, un parcours académique et une alternance permettent d’acquérir des compétences solides pour ce métier. D’excellentes connaissances en droit, en économie et en fiscalité sont indispensables.

De bonnes notions d’anglais des affaires sont inévitables pour les collaborations internationales. Le banquier doit également posséder des qualités comme le sens de la communication, l’esprit d’analyse et de synthèse ou encore la curiosité. Ces compétences sont doublées d’une résistance au stress, d’une capacité d’écoute et d’un sens du contact.