22/02/2018 Performances 2017 des cabinets d’experts-comptables

En 2017, certaines évolutions ont influé sur la profession d’expert-comptable, incitant les cabinets à revoir leurs stratégies et leurs offres. Tour d’horizon dans cet article. 

Diminution des marges d’exploitation

En 2017, selon les dernières tendances du marché étudiées par XERFI, leader des études sectorielles, il a été constaté que le chiffre d’affaires des cabinets d’expertise-comptable s’est peu développé. En outre, sous l’effet de plusieurs facteurs, les marges d’exploitation des cabinets ont été sujettes à une diminution. Parmi ces facteurs, l’on retrouve entre autres l’augmentation des coûts de production, notamment due aux évolutions légales et déclaratives occupant toute la bande passante des cabinets. Avec la libéralisation de la profession comptable, les clients ont aussi tendance à comparer et à négocier les tarifs. En outre, les experts-comptables sont aujourd’hui davantage sollicités dans le cadre de la relation client. D’autres facteurs participent à la diminution des marges d’exploitation des cabinets, notamment la technologie banalisant certaines offres d’expertise comptable ainsi que la concurrence par les prix. En dépit de cette érosion, le domaine de la comptabilité constitue toujours un secteur qui recrute. La tendance du marché de l’emploi comptable en 2017 s’est notamment distinguée par la poursuite des recrutements dans l’ensemble des métiers cadres et non-cadres. En outre, bien que le chiffre d’affaires progresse peu, la majorité des métiers de l’expertise comptable connaissent une certaine stabilité au niveau des salaires depuis quelques années. 

Cabinet d’expertise-comptable : comment se démarquer ?

Pour évoluer dans un univers où la concurrence est rude, les cabinets d’expertise comptable doivent savoir se démarquer en proposant des offres uniques. Ainsi, certains choisissent de miser sur une stratégie de niche en se consacrant à une expertise technique particulière ou sur un secteur d’activité. D’autres préfèrent proposer, en plus de leurs services de base, des offres complémentaires comme, par exemple, des produits d’assurances. En outre, il est possible d’exploiter l’évolution numérique en mettant en place des services à travers des plateformes numériques (outils de comptabilité en ligne, dématérialisation des factures…). Enfin, certains cabinets misent sur la pluridisciplinarité en proposant des offres de conseil, plébiscitées aujourd’hui par les clients. 

Le BTS Comptabilité gestion de l’ESGF

Pour faciliter l’insertion dans le marché de la comptabilité, certains diplômes sont privilégiés. À titre d’exemple, les titulaires d’un BTS Comptabilité gestion accèdent facilement à ce secteur en postulant pour des cabinets en tant que comptables auxiliaires. Pour susciter l’attention des recruteurs, avoir suivi une formation en alternance constitue un point fort dans le CV. Pour ceux qui désirent obtenir ce diplôme, l’ESG Finance propose le cursus BTS comptabilité gestion anciennement appelé BTS CGO. Sur de deux ans, il assure l’acquisition des compétences techniques et organisationnelles utiles au domaine comptable. Opérationnels, les jeunes diplômés peuvent directement accéder au monde du travail. Toutefois, il est également possible de poursuivre la formation en s’inscrivant au DCG ou en intégrant un master après la 3e année passerelle.